Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 11:59
L’ex-ambassadeur du Tchad aux États-Unis, l’opposant Ahmat Hassaballah Soubiane, est dans le collimateur du gouvernement de Pascal Yoadimnadji. Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, M. Natoïngar Barthélémy, a fait le 27 avril 2005, une sortie aux allures d’un sévère réquisitoire contre l’ex-diplomate.

Dans une communication, le porte-parole du gouvernement s’est insurgé cotre les agissements de M. Hassaballah Soubiane. Devenu réfugié politique, M. Hassaballah Soubiane n’a cessé d’accuser le président de la République Idriss Déby de tous les maux. Et pourtant, « M. Soubiane a commis des forfaits indignes d’un diplomate », fait remarquer le ministre de la Communication, soutenant par ailleurs disposer « des éléments justificatifs vérifiables ».

A ce titre, un certain nombre de griefs ont été énumérer par M. Natoïngar pour accabler l’opposant . L’un des griefs reprochés à M. Soubiane est d’avoir hypothéqué la résidence officielle de l’ambassadeur contre un prêt bancaire de 933 000 $ US. La communication ajoute par ailleurs, qu’un découvert bancaire de 25 000 $ US a été contracté ainsi que 40 millions FCFA pour l’achat d’un voiture personnelle.

Le gouvernement tchadien révèle également que, prétendant démissionner de son poste depuis mars 2004, M. Hassabalah Soubiane a continué à percevoir régulièrement ses indemnités et honoraires jusqu’en décembre 2004. En sus de cela, il a continué à circuler avec la voiture officielle de l’ambassade du Tchad et à occuper la résidence officielle.

M. Natoïngar a révélé que eu égard à cela, l’ambassadeur des États-Unis au Tchad a été reçu par les autorités tchadiennes pour lui faire part de leurs préoccupations.

Enfin, le gouvernement du Tchad tient à porter à l’attention de l’opinion nationale et internationale que des « actions judiciaires » seront intentées par le Tchad, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, contre M. Hassaballah Soubiane et son ancien chargé d’affaire, M. Abdoulaye Béri. Ce dernier est accusé d’avoir détourné 41 millions FCFA.

M. Natoïngar conclut que ce sont là « les raisons de l’agitation aux Etats-Unis de M. Hassaballah Soubiane sous couvert de l’opposition politique ».

 

Mbaïdedji Ndjénodji Frédéric

SOURCE: CEFOD

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires