Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 12:49


Le mouvement du très très démocrate Ahmat Hassaballah Soubiane, comme dirait l'autre, peut être maquillé comme bon vous semble mais ne reflète pas à l'heure actuelle les couleurs nationales que certains s'évertuent depuis quelque temps à lui coller.
A cette date, le FSR ne fait pas exception en matière de tribalisme. Mieux, il est de notoriété publique qu'au sein même de la grande communauté arabe du Tchad, les divisions tribales sont monnaie courante et plus que jamais étalées au grand jour. D'ailleurs, jamais ces frères n'ont réussi à surmonter leurs divergences encrées dans le lointain temps de leurs ferrikhs. Ce n'est pas étonnant qu'Idriss Deby ait toujours opté pour des négociations séparées, par ferrikh. Sérieusement, on se demande même comment certains s'y retrouvent dans ce mouvement où le racisme et l'hypocrisie sont ambiants. L'avenir proche nous dira ce qu'est le FSR en réalité.

Pour le moment, retenons que le FSR est le seul mouvement armé qui flirte publiquement et officiellement avec la dictature en place à N'djaména. Sur cette question, on attend toujours les crieurs à la sauvette attitrés dudit mouvement pour nous informer sur ce qui s'est réellement passé en Libye où leur patron a séjourné plusieurs jours pour rencontrer la délégation de Deby. On attendra toujours.

L'article publié sur notre blog intitulé « Il faut être FSR pour se blanchir » démontre à suffisance ce que nous avançons. L'auteur de cet article, très au fait des réalités intrinsèques de ces hommes qui dirigent le FSR, a eu la remarquable réflexe de doigter une manière scandaleuse de faire les choses. Rappelez-vous qu'il n'y a pas longtemps, un bureau à la taille d'un gouvernement a été officiellement rendu public. Aujourd'hui, grâce à Habib Mohamed (c'est sans nul doute un pseudonyme car la vraie identité de l'auteur donnerait des insomnies à beaucoup si elle est rendue publique), portrait de chaque « responsable » à l'appui, on constate la carence en ressources humaines qui caractérise ce mouvement. Et ce n'est pas tout, le meilleur reste à venir.

Ambenatna
, à l'instar des autres sites et blogs qui appartiennent ou soutiennent un mouvement armé de l'Est, trouve ici l'occasion de renouveller son soutien indéfectible à l'UFDD. Nous n'avons jamais caché ni limité ce soutien et plus que jamais nous continuerons encore longtemps dans cette lancée pour la consécration de l'UFDD. Il n'appartient donc à personne ni à un autre mouvement de nous dire quelle conduite à tenir. Quant aux menaces à la con proférées par certains subordonnés du FSR pour ne pas dire de Soubiane, elles ne nous perturbent le moins du monde.

En revanche, nous tenons à faire savoir le plus clairement possible et à qui voudrait l'entendre, que les ressortissants du BET sont d'abord et avant tout des Tchadiens à part entière. A ce titre, ils ne demandent à personne de leur concéder un quelconque droit. Leurs droits et libertés, ils l'ont arraché au prix exceptionnel qu'aucune autre communauté du Tchad n'a consenti à ce jour. Aussi, ils entendent défendre jalousement ces avantages et privilèges acquis chèrement et certainement en réclamer davantage. Ceci est sans appel.

Quant aux FAN, les Tchadiens de tous bords savent qu'elles furent une force nationale et libératrice. D'abord par rapport à la tyrannie de Tombalbaye, les FAN ont lutté des années durant pour mettre à genou et enterrer les hordes sauvages et animistes qui régnaient sur le pays depuis les années d'indépendance. Au total 23 ans de politique discriminatoire et raciste à l'image de l'apartheid qui a été dissout à jamais.

Rappelez-vous que c'est encore autour des FAN que va se rassembler toutes les énergies et les volontés patriotiques pour créer les FANT et barrer la route à la folie meurtrière du Colonel Khadafi. Récemment Idriss Deby n'a pu s'empêcher de le rappeler cette glorieuse page de l'histoire héroique de notre peuple.

Aujourd'hui encore, les hommes du FAN ou FANT sont présents massivement à l'Est et précisément au sein de l'UFDD. Demandez à Soubiane s'il ignore ces hommes. Ne s'est-il pas toujours abrité derrière Mahamat Nouri ?

Quant à la DDS, ne hurlons pas avec les loups ! La nuit aura beau duré mais il finira toujours par faire jour. Les énergumènes errants et affamés, sans repères ni principes, cumulant les échecs scolaires, éternels nègres de service, toujours prompts à aboyer pour des miettes, pétant même s'il le faut plus haut que leur cul, ne modifieront jamais l'histoire.
En effet, les faits et événements sont intentionnellement pervertis par des roublards corrompus pour des raisons politiciennes, mafieuses et haineuses. Mais comme le savez déjà, ces mensonges n'ont pu résister au temps, seul juge incorruptible qui assène ses vérités implacables.
Qu'a t-on pas dit sur l'affaire Galopin, sur les événements de 12 février 1979, sur la guerre de neuf mois à N'djaména et bien d'autres encore ont déjà connu des démentis cinglants, des aveux de taille émanant des principaux acteurs sans qu'aucune forme de procès ni de confrontations permettant aux uns et autres de prouver ou de s'expliquer et voire se défendre. La DDS, diabolisée depuis l'avènement de Deby, aura aussi son jour où la vérité jaillira. Alors patience car ça viendra inévitablement.

Pour l'heure, nous disons qu'il y a beaucoup de ces messieurs et dames qui, bien que pondant des insanités sur les FANT, l'UNIR, la DDS, etc. continuent à fréquenter ces « indésirables » Fanistes, Ddistes, UNIRistes. Contrairement à la haine baveuse qu'ils dégagent dans leurs écrits, ils sont incapables de pointer quiconque moins encore lui manifester la moindre hostilité ou méchanceté. Bien au contraire, le respect est total et l'accueil chaleureux souvent avec un large sourire. En privé, beaucoup de ces hypocrites confessent leur nostalgie du temps de l'UNIR. Eh oui, les arrivistes du FSR doivent se renseigner et surtout connaître qui est qui au sein même de leur propre mouvement avant de se lancer dans des diatribes au risque de les recevoir en plein visage.

Pour finir, nous estimons que l'ennemi c'est Idriss Deby. Le FSR est obligé d'avoir une posture claire. Aujourd'hui, Soubiane dirige la coaliton Mouvement National (MN), nous osons croire que le feuilleton de Tripoli est une malheureuse aventure. Ce qui permet au M.N. de se repositionner par rapport à l'UFR et négocier une plate forme participative lui permettant de jouer un rôle déterminant dans le renversement du régime anti-national d'Idriss Deby. Car, il faut beaucoup plus au MN pour oser affronter Deby et ses puissants alliés.

Aux dernières nouvelles, les concertations ont repris à Khartoum où les principaux chefs de la rébellion se sont réunis depuis plusieurs jours. Une chance pour diagnostiquer les problèmes, aplanir les divergences et mettre en place une stratégie commune qui libérera le Tchad de l'emprise du diable Deby. Nous y croyons.

SOURCE: AMBENATNA

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires