Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 03:41

benassileck.jpg

Après enquêtes et recoupements, tchadanthropus vous livre des informations sur l’arrestation de Mr Hassan Fadoul Kitir, à Lomé capitale du Togo, sur ordre directe de Faure Eyadema président du dit Etat.

 

A la veille de l’arrestation, Pascal bandjora ministre d’état à l’administration du territoire et Guy Lorenzo, ministre du commerce, tous deux confidents et oreilles de Faure Eyadema furent averti de l’arrestation et du probable expédition vers le Tchad de Mr Hassan Fadoul Kitir.

 

Tout s’est passé à la vitesse grand V quand une aile de la garde présidentielle dirigé par le colonel Félix Kadanga, beau frère du président togolais et commandant des unités blindés (l’homme qui était à la tête de la répression civile de 2005 et le même qui arrêta Kpatcha Eyadema) fait son entrée au domicile de Mr Hassan fadoul Kitir au quartier Tonkoin. L’officier demande à Hassan fadoul de le suivre sans aucune indication. Le cortège avait pris la route hors de Lomé en direction de la célèbre garnison de Kara avant de rebrousser  chemin, et regagner la prison qui dépend directement de la présidence de la république à Lomé II

 

La 1ère hypothèse semble indiqué que Mr Hassan Fadoul Kitir une fois arrivé à la garnison de Kara, pourrait être envoyé comme un colis vers Idriss Deby du Tchad, par l’aéroport de Youmtougou non loin de là où doit l’attendre une mort certaine.

 

A l’heure où nous mettons ce papier en ligne, Mr Hassan Fadoul kitir croupis encore dans la prison de Lomé II sans un motif judiciaire claire par rapport aux autorités du Togo. Il faut le rappeler une fois de plus qu’il a le statut du HCR, et reconnu comme réfugié par les instances des Nations Unies. A ce jour, aucune presse internationale n’a fait cas de ce kidnapping françafriquains, sauf certains journaux locaux qui en on fait cas.

 

Pourtant depuis deux jours un avion tchadien attend impatiemment sur le tarmac de l’aéroport international de Lomé. Quel est son motif d’escale ? A croire une certaine rumeur, plusieurs agents de la police politique (ANS) y séjourne aussi. Cela laisse penser qu’au delà de la compensation financière, une autre échelle est arrimée afin qu’Idriss débyfole obtienne la tête du dernier témoin qui hante son sommeil à travers les faux billets des dinars bahreïnis.

 

Si tous les témoins ont été neutralisé, certains assassiné, seul Mrs Hassan fadoul Kitir a eu le courage de dire tout haut et de démontrer la nature mafieuse du régime d’Idriss Débyfole qui ne repose que sur les piliers de la France des magouilles, rien à voir avec le peuple de France, chantre de la liberté et des droits de l’homme.

 

Cet épisode démontre de manière évidente que la charte des nations unies est violée sans qu’aucune voix ne se lève pour lire et dire le droit. Si les faits se passent comme semble indiquée l’actualité, ce complot passera par perte et profit comme l’assassinat du professeur Ibn Oumar Mahamat Saleh par ce même Idriss Débyfole que certains chantres en font une icône, mais que le banc de l’histoire rattrapera un jour.

 

Le tchadanthrope….

Partager cet article

Repost 0
Published by TCHADHANANA - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires