Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 10:07

Voilà plus de dix ans que les pays occidentaux, appuyés par une coalition d'organisations corrompues, plus soucieuses de finance que de défense de droits de l'homme, s'acharnent sur un homme dont le seul tort a été de revendiquer la dignité du Noir face à l'impérialisme français et à l'expansionnisme libyen ! Voilà plus de dix ans que dans toutes les juridictions, sénégalaises comme africaines, le droit ne cesse d'être dit en sa faveur et au détriment du gouvernement sénégalais et d'Ong mus uniquement par la cupidité ! Il faut désormais savoir raison garder et considérer que l'affaire Habré, c'est terminé !

Depuis que la Cour de Justice de la Cedeao a disqualifié le Sénégal pour l'organisation du Procès de Hissène Habré, c'est la panique et le désarroi dans les rangs de ces agitateurs terrifiés à l'idée de perdre leurs fonds de commerce. Tel comédien n'a pas hésité à faire son cirque à Guédiawaye en faisant manifester "contre l'impunité  de Hissène Habré" des jeunes gens qui entendaient ce nom pour la première fois de leur vie ! Malheureusement, ce Maître du barreau sénégalais s'est trompé de cible ! S'il déplore les conditions inhumaines dans lesquelles des Sénégalais auraient été incarcérés au Tchad, notre justicier oublie que le Chef de la Police qui avait en charge les prisons n'était autre qu'un certain... Idriss Déby !
 Mais parlons de choses autrement plus sérieuses, plus graves, à savoir l'attitude du gouvernement sénégalais !

Voilà un Etat qui foule aux pieds ses propres juridictions, qui remet en cause les principes juridiques les plus élémentaires comme celui de l'autorité de la chose jugée, qui introduit dans sa législation des notions absurdes comme la rétroactivité et qui s'apprête à piétiner la décision d'une Juridiction internationale, en l'occurrence la Cour de Justice de la Cedeao.

Je garde l'espoir que, malgré la cupidité de l'Etat sénégalais qui salive déjà à l'idée de la mobilisation des fonds pour le Procès, le Sénégal n'en arrivera pas à cette extrêmité en faisant fi de la décision d'une juridiction sous-régionale, ce qui fragiliserait l'intégration, voire l'unité de l'Afrique.

Je crois également que le Gouvernement sénégalais a le devoir de dire la vérité aux Africains. Jamais l'Union Africaine n'a donné un quelconque mandat au Sénégal pour juger Hissène Habré ! Et ce n'est pas l'ancien ministre des Affaires Etrangères Cheikh Tidiane Gadio qui me contredira, lui qui a tenu à Dakar une conférence de presse pour déclarer que le Sénégal allait confier le dossier Habré à l'Union Africaine, une entité politique n'ayant aucun caractère juridique.

Passe encore que des organisations corrompues comme l'Association tchadienne, la Rencontre Africaine, ou la Fédération internationale aboient pour recevoir des Blancs des os à ronger ! Passe encore que le dictateur Idriss Déby veuille se débarrasser d'un éventuel adversaire en payant des milliards au Sénégal ! Mais, que le Coordonnateur d'Human Rights Watch se permette de parler de droits de l'homme chez nous, il s'agit là d'une insulte à l'Afrique ! Si par humanisme et non par racisme, il voulait oeuvrer pour la Justice internationale, il aurait de quoi s'occuper chez lui avec le" Boucher" américain resté impuni après avoir causé la mort de plus d'un million d'Irakiens, après avoir décimé des centaines de milliers d'Afghans, après avoir fait torturer des milliers de détenus à Guantanamo !

Mais, comme disait l'autre, jusqu'à l'extinction du soleil, Hissène Habré aura toujours raison sur ces activistes que les euros et les dollars font courir, sur ces Etats blancs qui brûlent de venger l'humiliation qu'un Nègre a fait subir aux troupes françaises et libyennes, sur le gouvernement sénégalais plus préoccupé par le fric que par l'Afrique. 
 
Pr. Oumar SANKHARE
Université Cheikh Anta DIOP

SOURCE AMBENATNA

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires

AHMAT 30/11/2010 21:44



il ne faut écrire des choses comme ça. ce qu'a fait Habré est inexcusable. les nostalgiques du regime de terreur et d'obscurentisme doivent faire profil bas même si le regime de Deby ne fait pas
mieux.