Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 19:11

Né à Syrte, en 1942. Colonel révolté de l’Armée libyenne transformé en putschiste contre la monarchie. Autoproclamé « guide » d’une révolution ayant vite tourné à la dictature féroce. Financier du terrorisme international avec à la clé l’explosion en plein vol – tuant plusieurs centaines d’innocents civils - de quelques avions de ligne. Philanthrope international à l’assourdissante prodigalité. Autoproclamé « roi des rois d’Afrique ». Mégalomane autiste qui a fini par traiter les populations de son propre pays de « rats ». Mort à Syrte le 20.10 11. Cadavre exposé à moitié nu – et à même le sol – à Misrata comme la dépouille d’une bête malfaisante : Voilà tout ce que l’Histoire retiendra du colonel Mouammar el Kadhafi, mort comme il l’avait lui même prédit, dans son pays, et dans sa ville natale. Sans gloire.

Une fin misérable pour un simple mortel qui, après s’être cru au dessus de tous les peuples et de tous les rois, commençait déjà à se prendre pour Dieu !

 

Kadhafi_corps_capture-Ecran_NDJM-copie-1.jpgAvec la mort brutale et misérable du trop fantasque colonel Mouammar el Kadhafi, ci devant « guide de la Jamahiriya », la Libye et le peuple Libyen viennent de tourner une interminable et douloureuse page qui aura été écrite 42 ans durant par un véritable illuminé qui avait accédé au pouvoir en prenant la tête d’une révolution, et qui –parce que la pouvoir absolu l’avait rendu absolument fou – a été bouté de son siège de « guide » absolu par la révolte d’un peuple qu’il avait eu l’outrecuidance de qualifier de « rats » - pour avoir demandé la liberté- ; pour finir par être tué … par des révolutionnaires, pendant qu’il prenait la fuite!

kadhafi_tunnel.jpgMais sa cavale n’a pas durée longtemps : il a été retrouvé - comme un « rat » - dans une canalisation sous une route par des combattants du CNT après que l'aviation de l'Otan ait quelques heures plus tôt frappé le convoi de véhicules fuyant la ville de Syrte dans lequel il se trouvait.

Evidemment, c’est le monde entier qui, dans la foulée de cet événement, écrit, commente, analyse, vaticine et philosophe à propos de la mort de cet autocrate atypique. Et c’est au milieu de ce déluge de littérature, de remue ménage médiatique et de remue méninges que Mouammar el Kadhafi vient d’être jeté à la poubelle après avoir tout fait pendant 42 ans pour se maintenir sous les spots de toutes les caméras et autres photographes du monde entier.

Kadhafi_regarde_son_sang.jpgDe lui qui adorait les photos et les caméras, il ne nous laisse– bien involontairement - comme dernière image que des photos floues prises par… une caméra de téléphone portable.

 

Kadhafi_capture_capture-Ecran_NDJM.png Mais au-delà de cette fin piteuse, il faut avouer que le désormais défunt Mouammar Kadhafi laisse le souvenir d’un autocrate sanguinaire et impitoyable qui, malgré ses trop spectaculaires largesses en direction d’Etats et de chefs d’Etats mendiants, a fait énormément de mal à l’humanité. Car comment oublier toutes les opérations de terrorisme international qu’il a froidement financées et au cours desquelles des centaines de personnes ont perdu la vie, victimes d’attentats aveugles financés et soutenus par cet homme sans pitié ?

De même, comment oublier toutes les opérations de déstabilisations de pays africains qu’il a financées ou sciemment menées ?

Lire la suite sur Ndjamena-matin

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans TCHAD
commenter cet article

commentaires