Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 19:39

Après avoir été entendu par la police judiciaire, Mahamat Zene Bada et son Adjoint Annour Djibrine sont transférés à la maison d'arrêt de Ndjamena et après être entendu par le procureur général de la république.
Le tout puissant maire d'hier qui terrorisait la population par ses opérations de démolitions a supplié la police judiciaire de ne pas l'emmener à la maison d'arrêt de Ndjamena car, dit-il beaucoup de ceux qu'il les a amené l'attendent avec impatience, y compris son staff administratifs et financiers (Lapia et son adjoint, Abakar Maina, son argentier Baraka et son neveu le DAF de la mairie).
Zène bada, croyant tout puissant a toujours signifié haut et fort
qu'il va chasser l'équipe membre de la mission du contrôle (Soumaine Mahamat Togoi, un expert du Ministère des Finances nommé directeur à la moralisation, Djamal Ibrahim, un haut cadre du ministère chargé du contrôle, Alleoui Terap Ouida, un ancien du Ministère chargé du Contrôle général d'Etat et de la Moralisation, chef de service à la  direction du Contrôle des collectivités locales décentralisées qui avait contrôlé la Mairie de Ndjamena au Temps de Mahamat Bechir Okormi par une mission dirigée par Monsieur Bahar Allafouza, conseiller de l'ancien Ministre).
L’équipe a déjoué ses pièges, ses intimidations par l'instruction de Zène Bada a ses administrés de ne leurs fournir aucun document.
Dire que cette mission de contrôle, suivie sans cesse par tous les N’djaménois est la seule à avoir donné des résultats satisfaisants avec des preuves à l'appui des malversations dans cette affaire de détournement et marchés fictifs de plusieurs milliards de FCFA. Zene Bada, le maire dont dans le passé,  au temps de Mahamat Bechir a détourné les centaines des millions de FCFA dont il se vantait est écroulé devant ces experts, ces travailleurs et contrôleurs qui ne sont ni tentés  par ses discours, ses méthodes, ses déstabilisations et enfin ses plusieurs tentatives de corruptions, selon les sources proches du Maire.

Le tout puissant maire de la ville de Ndjamena, qui a déguerpis des vieillards, des orphelins et des femmes veuves en pleine saison pluvieuse est à son tour coffré par le résultat encourageant d'une équipe de mission.
Ses milliards, ses discours le serviront peut être à négocier sa
libération et tout Ndjamena félicite le travail courageux et louable du contrôle Général d'Etat et de son Ministre Ahmadaye Alhassa.

Moussa Zakaria

Partager cet article

Repost 0
Published by TCHADHANANA - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires