Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 00:48

Le fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Seïf al-Islam, a déclaré lundi matin à la télévision que 84 manifestants, et non 250, comme rapporté par certains médias, avaient trouvé la mort en Libye, selon la chaîne de télévision Al-Jazeera, basée à Doha.

Les manifestants ont attaqué des installations routières à Benghazi. Plusieurs dizaines de protestataires ont été arrêtés, y compris un certain nombre de militants, a indiqué Seïf al-Islam, ajoutant que "les intérêts du pays étaient touchés et qu'un complot était ourdi contre la Libye par des éléments étrangers présents dans ce pays".

Le fils du dirigeant libyen a également assuré que l'armée et la police ne s'en prendraient pas à la population.

Le pays ne basculera pas dans le chaos de la division et ne se retrouvera pas dans une situation analogue à celle d'il y a 60 ou 70 ans . Ces affrontements sont susceptibles de déclencher une guerre civile, a-t-il averti.

"Ce qui se passe en Libye est très dangereux", a-t-il pourtant averti, s'interrogeant sur la "capacité de la Libye à assurer les besoins essentiels de la population si elle basculait dans la division".

La Libye est une mosaique d'ethnies et de tribus, et le pétrole est la seule source de revenus en mesure d'assurer le maintien de l'unité du pays, a-t-il affirmé.

Seïf al-Islam a par ailleurs démenti que son pays ait eu recours à des mercenaires. 

Source: xinhua

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires