Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 14:32

Alors qu'à Tripoli Kadhafi a appelé ses soutiens à « chasser les rats », une nouvelle défection est évoquée dans son camp. Le ministre de l'Intérieur Nassr al-Mabrouk Abdullah est arrivé lundi à midi au Caïre.

 

 

Une nouvelle défection civile est évoquée dans le camp du colonel Kadhafi alors que ses forces reculent sur le front militaire. Ce matin à l'aéroport du Caïre, Nassr al-Mabrouk Abdullah , le ministre libyen de l'Intérieur s'est posé à midi avec neuf membres de sa famille, selon des responsables aéroportuaires égyptiens ayant requis l'anonymat.

Nassr al-Mabrouk Abdullah, arrivé de Tunisie en avion spécial, aurait déclaré aux autorités qu'il se trouvait en Egypte pour « une visite touristique ».

Voyage ou défection ?

Une défection n'est donc pas évoquée mais le secret entourant cette arrivée et le fait qu'aucun membre de l'ambassade de Libye en Egypte, restée loyale à Kadhafi, ne se trouvait à l'aéroport pour accueillir le ministre laisse planer le doute. Quelle est la situation dans le premier cercle des responsables pro-Kadhafi ? Impossible de le savoir mais ce « voyage » qui correspond à l'avancée des rebelles sur Tripoli laisse penser à une nouvelle défection pour le raïs libyen. Le précédent ministre libyen de l'Intérieur, Abdel-Fattah Younès, avait fait défection au printemps mais certains le soupçonnaient d'être resté loyal au colonel Kadhafi, au pouvoir depuis 1969. Devenu le chef militaire des troupes rebelles, il a été tué dans des circonstances encore floues le 28 juillet dernier. Plusieurs autres ministres du gouvernement Kadhafi ont fait défection depuis le début du soulèvement en février, dont ceux de la Justice, des Affaires étrangères et du Pétrole.

Pour quelle raison le ministre de l'Intérieur choisit-il ce moment pour quitter Kadhafi ? Est-il en relation avec les services secrets occidentaux comme le MI6 ? Qui lui a promis une protection ? Autant de questions qui, pour l'instant, restent sans réponse.

Par Antoine Kowalski Source: francesoir

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans ACTUALITE
commenter cet article

commentaires