Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 14:33

Cher ZENI DJORKODE,
 


Vous êtes un admirateur de Mme Toupta Boguena, et c’est votre droit le plus absolu. Mais ne venez pas sur le site nous servir des mensonges du genre : “When Boguena graduates this December and returns to Chad, she will be the first woman from her country with a PhD” qui se traduit par  « Lorsque Boguena obtiendra son diplôme en décembre (de quelle année ?) et retournera au Tchad, elle sera la première femme du pays titulaire d’un PhD  ». Comment pouvez-vous imaginer qu’un pays indépendant depuis 1960 ne puisse produire sa première femme détentrice d’un doctorat que 50 années plus tard ?
Admettons même que Mme Toupta soit la première tchadienne à avoir obtenu un doctorat, est-ce que cela donne droit à sa fille écervelée d’insulter tous les Tchadiens, y compris vous-même, si vous vous réclamez encore de ce pays ? Plus on a de gros diplômes, plus on doit être humble et avoir des enfants bien éduqués. Cela manque malheureusement dans la famille. 


Après avoir lu
votre réaction, j’ai fait une recherche rapide sur les tchadiennes titulaires d’un doctorat, et j’ai trouvé certains noms, et pas des moindres. La liste n’étant pas exhaustive, je m’excuse auprès
de nos sœurs dont les noms ne figurent pas ici : 


-          Dr Agnès
Ildjima Lokiam, Présidente de l’Association des Femmes Africaines pour la Recherche et le Développement (AFARD), (visiter http://www.afard.org/allfichiers/echo21.pdf) ; 


-          Dr Hélène Lambatim
Younoudjoum, juriste, doctorat en Relations Internationales,
(visiter http://www.cefod.org/spip.php?article1610);
 


-          Dr Nicole Froud Baptiste, doctorat en Pharmacie, (consulter http://www.cefod.org/spip.php?article1610); 


-          Dr Ngabaye
Ronelyam, (PhD 1994, Université de
Pittsburgh) ;

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans TCHAD
commenter cet article

commentaires