Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 09:26

N'DJAMENA (Xinhua) - La loi de finances de l'Etat tchadien pour l'exercice 2012, adoptée vendredi par l'Assemblée nationale, prévoit une recette de 1.366 milliards F CFA et une dépense totale de 1.486 milliards F CFA, soit un déficit de 120 milliards (environ 238 millions USD).

 Ce déficit sera financé par "essentiellement par des économies budgétaires à réaliser absolument au titre de l'exécution budgétaire 2011", indique le ministre des Finances et du Budget, Christian Georges Diguimbaye.

Entre 2011 et 2012, il y a une baisse des recettes d'environ 266 milliards F CFA (-20,1%), due en grande partie à la diminution prévue des recettes pétrolières.

"Le projet de budget 2012 a été élaboré dans un contexte de poursuite des engagements antérieurs, tendant à renforcer les actions en faveur de la réduction de la pauvreté et à améliorer les conditions de vie des populations. Il intègre également les orientations du programme politique du chef de l'Etat, et a été établi dans la perspective de l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative des pays pauvres très endettés", explique le ministre tchadien des Finances et du Budget.

Pour 2012, les recettes pétrolières du Tchad sont estimées à près de 665 milliards F CFA, soit plus des deux tiers des recettes générales (les recettes hors pétrole prévues à hauteur de 398 milliards F CFA).

Sur le prix du pétrole, le gouvernement tchadien table sur des hypothèses prudentes (95 dollars/baril contre 103 dollars en 2011).

La masse salariale est estimée à 283 milliards francs contre 109,4 milliards en 2011.

Cette hausse s'explique par le recrutement à venir de quelques 4.935 agents à la Fonction publique; par la revalorisation du traitement salarial de certaines catégories de personnel, conformément aux conventions sociales et aux accords à titre exceptionnel (éducation, santé publique, action sociale, affaires étrangères, enseignement supérieur); et par l'augmentation de 60 points des indices salariales accordée aux fonctionnaires dont la récente grève a paralysé l'administration pendant plusieurs semaines.

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans TCHAD
commenter cet article

commentaires