Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 07:00

Le vaisseau cargo russe Progress M-14M avec un chargement de près de 2,6 tonnes s'est arrimé samedi à la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé le centre russe de contrôle des vols spatiaux (TSOUP) dans un communiqué.

"L'arrimage a été effectué d'une manière automatique" à 04h08 heure de Moscou (01h08 en Suisse), a précisé le TSOUP. Lancé dans la nuit de mercredi à jeudi du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, ce vaisseau ravitailleur transporte principalement de l'eau, de la nourriture et du carburant, selon la même source.

Actuellement, six hommes sont à bord de l'ISS, trois Russes, Oleg Kononenko, Anton Chklaperov et Anatoli Ivanichine, deux Américains, Don Pettit et Dan Burbank, et le Néerlandais André Kuipers.

Mais leur retour sur Terre sera retardé d'au moins un mois en raison d'un défaut détecté sur la capsule Soyouz qui devait effectuer le prochain vol habité vers l'ISS le 30 mars, a indiqué vendredi une source au sein de l'industrie spatiale russe.

La capsule d'un autre appareil, Soyouz TMA-05, sera utilisée pour ce vol, a indiqué cette source. Mais vu le temps nécessaire pour les essais de cette capsule et les travaux préparatifs, "le lancement ne pourra être effectué que fin avril", selon cette source.

L'agence spatiale russe Roskosmos va reporter les lancements prévus en mars et mai des deux prochains vols habités vers l'ISS, après la découverte d'une fracture sur la paroi de l'appareil Soyouz, lors des tests d'herméticité, a annoncé de son côté l'agence Interfax.

2011, une année noire

Suite à cette découverte, le lancement de Soyouz TMA-04M sera reporté à la mi-avril ou la fin mai, alors que celui de Soyouz TMA-05, prévu le 30 mai, ne pourra avoir lieu qu'à la deuxième moitié de juin, selon cette source.

Le retour d'Anton Chklaperov, Anatoli Ivanichine et Dan Burbank était prévu en mars, alors que Oleg Kononenko, Don Pettit et André Kuipers devaient revenir sur Terre en mai.

L'industrie spatiale russe a connu une année noire en 2011, cinq lancements russes ayant échoué. Le 24 août 2011 notamment, un lanceur Soyouz et son vaisseau Progress s'étaient écrasés 325 secondes après le décollage de Baïkonour, à la suite d'une défaillance de moteurs, paralysant pendant environ trois mois les départs vers l'ISS.

Cet échec avait été un revers majeur pour la Russie, dont la fusée Soyouz, forte de près de 1800 lancements dont ceux des vaisseaux pilotés vers l'ISS, est le fleuron. En octobre, les enquêteurs avaient conclu à des "négligences" lors des examens de contrôle des vaisseaux.



(ats / 28.01.2012 06h23)

Partager cet article

Repost 0
Published by ABDALLAH CHIDI DJORKODEI - dans MONDE
commenter cet article

commentaires